Communiqué de presse sur les décisions des directrices et directeurs cantonaux de la santé

23 mai 2014

Lors de son Assemblée plénière des 22 et 23 mai 2014, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) a élu nouveau président le conseiller d'Etat Philippe Perrenoud, directeur de la santé du canton de Berne.

Philippe Perrenoud était jusqu'ici vice-président et il reprend le 1er juillet 2014 la présidence de Carlo Conti. Celui-ci quitte fin juillet le gouvernement de Bâle-Ville. Les membres de la CDS ont salué le grand travail que Carlo Conti a accompli au niveau national dans la conception de la politique suisse de la santé. Thomas Heiniger, directeur de la santé du canton de Zurich, a été élu à la vice-présidence. Rolf Widmer (Glaris) et Urs Hürlimann (Zoug) siègeront désormais également au sein du Comité directeur de la CDS. Sont de plus représentés dans le Comité directeur les directrices et directeurs de la santé des cantons  VD, GE, AG, SG, LU et TI.

La CDS a examiné les principes d’une solution amenée à succéder à la limitation de l'admission des médecins en vigueur jusqu'à mi-2016. Elle plaide pour un système de pilotage différencié qui prenne en compte les besoins cantonaux spécifiques dans les cantons limitrophes, les agglomérations urbaines ou les régions rurales.

La CDS maintient son soutien au Swiss Medical Board, car elle est persuadée que la Suisse a un retard à combler dans l'évaluation des prestations médicales et des médicaments (Health Technology Assessment, HTA). Le rôle du Swiss Medical Board dans le cadre de la loi sur la qualité et le HTA mise en consultation par la Confédération reste à discuter. La CDS prendra position sur le projet en détail durant l’été.

La CDS continue de s'engager pour une convention intercantonale sur la compensation des contributions cantonales à la formation médicale postgrade. Sur la base d'une contribution de CHF 15‘000.- par médecin assistant, une solution doit être élaborée qui puisse être soutenue par tous les cantons. Des clarifications supplémentaires sont nécessaires avant l'adoption de cette convention en vue de sa ratification par les cantons.  

Composé de dix membres, l'Organe de décision pour la concentration de la médecine hautement spécialisée (MHS) continuera à être présidé par Heidi Hanselmann, directrice de la santé du canton de Saint-Gall. Celle-ci s'est déclarée disposée à prolonger son mandat à la demande expresse des organes MHS et afin d'assurer la continuité des travaux. Rolf Widmer (Glaris) siège désormais au sein de l'Organe de décision et y remplace Anne-Claude Demierre (Fribourg). L'Organe scientifique pour la médecine hautement spécialisée s'est enrichi de quatre experts supplémentaires. L'Assemblée a confirmé son intention de poursuivre la planification de la médecine hautement spécialisée dans le cadre de la convention intercantonale. Les procédures seront adaptées pour appliquer les directives édictées par le Tribunal administratif fédéral.

La CDS a tenu son Assemblée à la Chartreuse d'Ittingen à l'invitation du directeur sortant de la santé du canton de Thurgovie, Bernhard Koch.

                                                                                                                                                                                                     

Renseignements:

Conseiller d'Etat  Carlo Conti, président sortant CDS (061 267 95 23)

Conseiller d'Etat Dr Philippe Perrenoud, président désigné CDS (031 633 79 00)

Heidi Hanselmann, présidente de l'Organe de décision médecine hautement spécialisée MHS (058 229 35 70) 

Michael Jordi, secrétaire central CDS (079 702 20 90)